Dernier au revoir

Un dernier moment avec votre être cher, d’une façon plus naturelle, dans les jours qui suivent son décès.

Voir le défunt une dernière fois pour amorcer le deuil sans toutefois dépenser pour l’embaumement et l’achat d’un cercueil.

Choisir vos services

Être en sa présence une dernière fois

Pouvoir dire un dernier au revoir en douceur à votre bien-aimé. Que vous optiez pour la crémation ou l’inhumation du corps, il vous est possible de profiter du service de dernier au revoir au naturel avec Funera. Le dernier au revoir au naturel peut s’effectuer dans les premiers jours suivants le décès.

Les inclusions du service d’identification au naturel sont les suivantes :

  • Désinfection du corps (asepsie)
  • Maquillage, coiffure, fermeture de la bouche et des yeux
  • Visage et mains visibles (dans les 48 heures suivants le décès)
  • Contact physique autorisé (dans les 48 heures suivants le décès)
  • Présentation du corps sur table adaptée
  • Durée de 30 minutes
  • Nombre restreint de proches
  • Laboratoire de thanatopraxie et salle d’exposition
  • Personnel d’accueil, thanatopracteur

Prix de départ du service

590$

Prêt à personnaliser vos services funéraires?

Choisir vos services
Que représente ...

l’identification du corps au naturel avec Funera

Les forfaits Funera

Découvrez les différents forfaits clés en main qui incluent les services funéraires les plus populaires. Créez sur mesure votre forfait funéraire qui correspondra parfaitement à vos besoins.

Le dernier au revoir au naturel, un moment important pour certaines familles

Le défunt repose au naturel recouvert d’un drap blanc sur une table ou une civière prévue à cet effet.

La solution funéraire la plus abordable pour le voir une dernière fois si son état le permet.

Si vous ressentez le besoin de le revoir une dernière fois parce que vous n’avez pas eu la chance de le voir dans ses derniers moments de vie ou si le décès était inattendu.

2 autres options vous sont proposées pour lui dire un dernier au revoir

Explorez les options suivantes de dernier au revoir. En organisant les services funéraires avec Funera, tous ces services sont accessibles et personnalisables.

Constatez pourquoi les familles nous font confiance

Chez Funera, nous sommes fiers et très reconnaissants de la confiance que les familles nous manifestent.

Si vous avez des questions ou besoin de plus d’informations sur les services de dernier au revoir au naturel — nous avons les réponses.

Oui, il est possible de voir le défunt une dernière fois pour une identification. Le défunt peut être présenté au naturel dans les 5 jours suivant son décès si son état le permet, avant la crémation.

Les proches peuvent se recueillir en présence de leur bien-aimé pour voir son visage une dernière fois, dans une salle privée supervisée par un thanatopracteur.


Le corps bordé d’un drap blanc repose au naturel sans embaumement, sur une table ou une civière. Il a été désinfecté, maquillé et coiffé. Les proches pourront laisser une lettre ou des objets qui suivront le défunt jusqu’à ses derniers moments.


La toilette funéraire à domicile

Dans les premières 48 heures et si le défunt a rapidement été réfrigéré, il vous est même possible de faire un rituel d’asepsie à domicile. Si vous souhaitez ce service, le corps sera préalablement désinfecté, puis transporté à votre choix à votre domicile ou chez celui de la personne décédée.

Ce rituel religieux ou spirituel permet aux familles de participer à la préparation du corps pour son grand départ, accompagné d’un thanatopracteur licencié.

Le prix moyen pour un tel rituel à domicile est de 1790$ incluant la préparation nécessaire d’asepsie avant le rituel.

Si le corps n’est pas embaumé, il peut être retiré de la chambre froide deux fois sur une période de 3 heures, séparé par des périodes de 3 heures.

Assister à la crémation

Il est également possible d'assister à la crémation. Sur rendez-vous, la famille se rendra au crématorium et pourra s’y recueillir dans une petite salle privée pendant la crémation. Un célébrant est sur place pour réciter une prière et/ou des mots de réconfort.

Les proches seront derrière une vitre et pourront voir l’entrée du contenant de crémation fermé qui contient le corps, dans le four crématoire. Il est également possible d’y ajouter le service de webdiffusion pour ceux qui souhaitent accompagner leur être cher à distance.

Oui, plusieurs lois régissent les services funéraires notamment le service du dernier au revoir avec identification du corps d’un défunt.

Lois sur les activités funéraires

Loi 34. La présentation ou l’exposition d’un cadavre doit s’effectuer par une entreprise de services funéraires dans les locaux suivants:

  1. dans un local aménagé de façon permanente pour servir à l’exposition de cadavres ou de cendres humaines qui figure à son permis;
  2. dans un local aménagé temporairement pour servir à l’exposition de cadavres ou de cendres humaines pourvu que son permis l’autorise à exploiter un local aménagé de façon permanente pour servir à de telles fins;
  3. dans un local exploité par l’entreprise, avant la thanatopraxie ou la crémation d’un cadavre et aux seules fins de son identification.

La toilette d’un cadavre effectuée en présence de parents ou de proches de la personne décédée lors d’un rituel ou d’une pratique funéraire ne doit pas être considérée comme une présentation ou une exposition d’un cadavre.

Loi 35. Un cadavre doit être présenté ou exposé dans un cercueil, qu'il soit ouvert ou fermé. Toutefois, la présentation d'un cadavre, dans l'instant précédant sa crémation, peut être faite sur une civière ou une table.

Loi 79. Plus de 24 heures mais moins de 48 heures après le décès, un cadavre sur lequel aucune thanatopraxie n’a été pratiquée peut être présenté ou exposé à condition qu’il ait été conservé à une température de 4°C ou moins durant une période d’au moins 3 heures et que les yeux et la bouche soient fermés.

Durant cette période, l’entreprise de services funéraires peut présenter ou exposer le cadavre, sorti directement de l’espace réfrigéré, durant deux périodes maximales de 3 heures. Ces deux périodes doivent être entrecoupées d’une période d’au moins 3 heures de réfrigération du cadavre à une température de 4°C ou moins.

Loi 80. Plus de 48 heures après le décès, un cadavre sur lequel aucune thanatopraxie n’a été pratiquée ne peut être présenté ou exposé, sauf dans les cas suivants:

2° pour une durée maximale de 30 minutes avant la thanatopraxie ou la crémation et aux seules fins de l’identification de ce cadavre, lorsqu’aucun contact physique n’est possible avec celui-ci.

https://www.legisquebec.gouv.qc.ca/fr/document/lc/A-5.02

Selon la loi, il n’est pas nécessaire que le corps de la personne décédée soit embaumé pour son dernier au revoir dans les jours qui suivent son décès, avant la crémation ou l’embaumement.

Revoir le corps d’un défunt peut sembler une épreuve difficile pour certains. Bien qu’optionnel, ce service peut aussi avoir des bienfaits pour les personnes en deuil.

  • Le dernier au revoir donne une dernière chance aux proches de dire adieu à la personne décédée.
  • Ce moment permet aux personnes endeuillées de revoir le visage de leur bien-aimé une dernière fois, de lui dire ce qu’ils n’ont pas eu le temps de lui dire, de lui laisser une lettre et/ou des objets significatifs. Il permet de se sentir près de lui ou elle une dernière fois. Dans les premières 48h, les proches pourront toucher la peau du défunt.
  • Selon plusieurs études, revoir le corps une dernière fois permet d’assimiler et de réaliser plus sereinement que la personne est décédée. Ce service permet d'amorcer l’étape du deuil et d’atténuer quelque peu la souffrance associée à la perte.
  • Le dernier au revoir peut aussi permettre à ceux qui n’ont pas eu l’occasion de voir le défunt dans les derniers jours de sa vie, en raison de la distance ou de la soudaineté du décès, de profiter d’un dernier moment avec lui ou elle.

Le service d’identification offre aux familles de revoir leur bien-aimé au naturel sans embaumement ni cercueil.

Premiers 48h

Ce service est disponible avant la crémation seulement dans les premières 48h suivant le décès.

  • Le corps de la personne décédée est désinfecté (asepsie), elle est maquillée, coiffée et recouverte d’un drap blanc.
  • La bouche et les yeux sont fermés.
  • Le corps est ensuite placé sur une table prévue à cet effet et transporté jusque dans une salle privée.
  • Le visage et les mains sont visibles.
  • Les contacts physiques des proches avec la personne décédée sont autorisés.

Lors de l’identification, le nombre de proches est restreint. La durée est de 30 minutes pendant lesquelles le thanatopracteur est sur place afin de superviser. Le prix du service d’identification au naturel est de 690$

48h après le décès

48 heures après un décès, la loi exige de respecter une distance de 1.5 m lors d’une identification qui doit être sans contact physique et supervisée par un thanatopracteur.

  • Le corps de la personne décédée est désinfecté (asepsie), elle est maquillée, coiffée et recouverte d’un drap blanc. La bouche et les yeux sont fermés.
  • Le corps est ensuite placé sur une table prévue à cet effet et transporté jusque dans une salle privée. Le corps peut également être placé dans un cercueil.

Seul le visage est visible. Aucun contact physique n’est permis et les visiteurs doivent garder une distance de 1,5 m. Le nombre de visiteurs est restreint et la durée est de 30 minutes maximum, avec supervision par un thanatopracteur.

48 heures après un décès, le processus de décomposition du corps commence. Si la famille veut revoir le corps au naturel, elle a 5 jours pour le faire et le corps doit avoir été conservé dans un espace réfrigéré. Après 48 heures, même si le corps est désinfecté (asepsie) et préparé, aucun contact physique n’est possible avec le défunt.

Les proches doivent garder une distance de 1.5 m. Le défunt repose sur une table, une civière ou un cercueil et il est recouvert d’un drap blanc. Seul son visage est visible, les mains sont cachées.

Après 5 jours, le corps doit être embaumé si la famille souhaite le revoir une dernière fois.

Oui, il est possible de revoir le défunt avant la crémation dans les 5 jours précédant la crémation, au naturel.

Par contre, après 5 jours, si une exposition a lieu, le corps doit être embaumé pour protéger la santé des vivants.

Le processus de décomposition du corps débute 48h après le décès, ce qui explique pourquoi aucun contact physique n’est permis et qu’une distance de 1.5 m doit être respectée, à partir du 2e et jusqu’au 5e jour suivant le décès, si le corps est présenté au naturel.

5 jours et plus après le décès, si les proches souhaitent revoir une dernière fois leur bien-aimé, le corps devra être embaumé. Un corps embaumé peut être touché, il n’y a aucune distance physique à respecter et il est possible d’organiser des funérailles traditionnelles publiques.

Le temps presse tout de même puisque l’embaumement doit se faire dans les 5-6 jours au plus tard après le décès.


Ce service permet aux proches de revoir le défunt une dernière fois dans le respect et sans artifice. Le corps a besoin de moins de préparation et de moins de manipulation puisqu’il n’est pas embaumé ni habillé.

Le corps est seulement nettoyé, désinfecté, le visage est maquillé et les cheveux sont coiffés. Le corps repose au naturel sur une table ou une civière prévue à cet effet. Il est recouvert d’un drap blanc. Le service de dernier au revoir au naturel est plus doux pour le corps du défunt.

Laisser un corps au naturel permet également d’économiser sur le prix des produits chimiques nécessaires à l’embaumement, ainsi que sur le prix d’un cercueil.

Dans les 5 jours suivant le décès, il est possible de présenter aux proches endeuillés le corps pour une identification au naturel. La loi permet au proche du défunt de le voir une dernière fois sans embaumement pour identification et dans l'instant précédant sa crémation.

Ce service est au prix de 145$. Assister à la crémation d’un être cher, c’est l’accompagner jusqu’au dernier moment jusqu’à ce que son corps devienne poussière.

Les proches seront derrière une vitre et pourront, pendant 1 minute, voir l’entrée du contenant de crémation fermé qui contient le corps, dans le four crématoire.

Lorsque le contenant est entré dans l’équipement de crémation, le rideau se referme et les proches peuvent se recueillir pendant 1 heure. Personne ne verra le corps de la personne décédée. Un célébrant est sur place pour vous accueillir et réciter une prière et/ou des mots de réconfort.

Il est également possible d’y ajouter le service de webdiffusion pour ceux qui souhaitent accompagner leur être cher à distance.

Accompagné d’un thanatopracteur, vous pouvez participer à la préparation de votre bien-aimé. L’asepsie de votre proche aura lieu au préalable dans un laboratoire de thanatopraxie. Pour le dernier au revoir, un rituel peut avoir lieu chez vous, chez lui ou dans les locaux aménagés à cet effet.

Lors de ce rituel, vous pouvez préparer votre proche, allumer des bougies, mettre de la musique, lui laisser une lettre ou des objets précieux. Pour rendre cet hommage plus personnel et rendre le départ de votre proche plus doux, vous pourrez créer un texte à lire à voix haute en toute intimité avec les membres de votre famille.

Certains aiment remercier des parties de son corps pendant qu’il ou elle est soigneusement purifié(e) : ses mains pour avoir joué du piano, ses pieds pour l’avoir fait avancer tous les jours dans son métier de facteur, etc. Tous les membres de l’organisation Funera respectent intégralement les convictions, les besoins et les volontés de chacun.

Loi 134. Lorsque l’état du corps le permet et que la personne décédée n’était pas porteuse de l’une des maladies et infections prévues à l’annexe I, il est permis d’effectuer la toilette d’un cadavre en présence de parents ou de proches de la personne décédée lors de rituels ou de pratiques funéraires.

Loi 135. La toilette d’un cadavre effectuée dans le cadre de rituels ou de pratiques funéraires doit être effectuée sous la supervision d’une entreprise de services funéraires, et ce, dans un local aménagé à cette fin ou dans un local de thanatopraxie.

Lorsqu’une telle toilette est faite dans un local de thanatopraxie, il ne peut, en même temps, s’y dérouler une thanatopraxie ou une autre toilette de cadavre.

https://www.legisquebec.gouv.qc.ca/fr/document/lc/A-5.02 

Il peut être impossible de revoir le corps d’une personne décédée. Parfois, l’état du corps ou les dernières volontés du défunt ne le permettent pas.

Au lieu d'exposer le corps, les familles qui ressentent le besoin de rendre un dernier hommage à leur proche peuvent se recueillir en présence des cendres ou encore en présence du cercueil fermé.

Un événement commémoratif intime ou public avec exposition des cendres ou du cercueil fermé pourra alors être planifié dans un lieu à son image, avec mise en place de photos ou d’objets significatifs du défunt.

Ceci ne remplace évidemment pas le fait de revoir le corps une dernière fois exposé, mais permet d’offrir une alternative pouvant apaiser les personnes endeuillées.

Besoin d'aide ?

Nous sommes là pour vous aider. Un guide peut venir à votre rencontre si vous le désirez ou communiquer avec vous par clavardage ou par téléphone.

Prêt à organiser des services funéraires ?

Tout ce que vous devez savoir sur...

Les services de dernier au revoir

Funera, un service humain et efficace

Soyez accompagné en toute confiance

Bénéficiez de l’accompagnement par un Guide Funera pour vous soutenir et vous conseiller dans l’organisation de funérailles selon vos vœux et à un prix abordable. Chaque famille a un Guide attitré du début à la fin de la gestion d’un décès.

Personnaliser vos services Prendre un rendez-vous

Gardez l’information importante près de vous.

Inscrivez-vous à notre infolettre.